Le plan de communication d'un projet DMAIC

Le plan de communication d'un projet DMAIC
Publié le Jeudi 9 avril 2015

Jean-Louis Théron
Responsable pédagogique Lean 6 Sigma, Master Black

Réussir son projet DMAIC Lean 6 Sigma ne suppose pas seulement des compétences techniques voire statistiques. Il faut aussi des compétences en animation de projet, ce qui inclut la capacité à communiquer. Communiquer… est-ce une mode ?

La communication sur un projet DMAIC Lean 6 Sigma a un objectif bien précis : faire que toutes les parties prenantes puissent se situer vis-à-vis du projet et identifier leur contribution à sa réussite. Mais qui sont les parties prenantes ? Ce sont toutes les personnes de l’entreprise (ou du site) !

Il faut en effet éviter que s’instaure une entreprise « à deux vitesses », où il y aurait des privilégiés ayant un accès prioritaire aux ressources… et les autres. Et, de plus, chacun peut être amené à participer un jour ou l’autre à un projet de ce type. Il est donc indiqué de développer la culture de l’excellence opérationnelle à chaque occasion qui se présente. Concrètement :

  • La Direction a besoin d’informations de synthèse sur le déroulement du projet,
  • L’équipe projet a besoin d’être associée au plus grand nombre possible de décisions (fonctionnement participatif),
  • Les managers ont besoin de voir pourquoi on leur demande de libérer des ressources.

Attention toutefois à bien ajuster les fréquences des actions de communication, en fonction des destinataires et des messages. C’est probablement un des points les plus délicats du plan. Voici un exemple de plan de communication pour un centre de services tertiaire (centre d’appel, activité de back office, etc.) :

Ex_plan_de_communication

En résumé, chacun a besoin de savoir si le projet avance… et les belles histoires gagnent à être racontées !


Jean-Louis Théron
Responsable pédagogique Lean 6 Sigma, Master Black

Autres articles