Le déploiement d'un projet Lean

Le déploiement d'un projet Lean
Publié le Mercredi 31 janvier 2018

Jean-Michel Bouzon
Consultant Senior, Master Black Belt Lean

Au commencement, il y a le diagnostic. Cette évaluation n’est pas un jugement. C’est un constat objectif basé sur des chiffres, des entretiens et des observations.

Les résultats sont partagés avec le Comité de Direction, le management intermédiaire et les équipes concernées. Le diagnostic permet de disposer d’un socle factuel permettant de décider des actions prioritaires puis de proposer une première roadmap sur plusieurs mois permettant, quant à elle, de construire un socle au déploiement d’un projet Lean. « Un projet de plus » peut-on souvent entendre dans l’entreprise. La cohabitation de différents projets au sein d’une organisation peut alors entrainer des tensions entre les différents collaborateurs et/ou générer du stress au quotidien pour tout le personnel car :

  • Des projets multiples engendrent de multiples priorités difficiles à gérer
  • Tous les projets n’ont pas le même impact sur la société ni ne demandent les mêmes efforts à tous les collaborateurs

L’équipe dirigeante est alors confrontée à plusieurs enjeux :

  • Répondre de manière proactive aux besoins de l’entreprise, aux attentes des clients ainsi que de ses collaborateurs
  • Développer les compétences de ses équipes et de leurs managers afin de leur donner la capacité de répondre aux challenges actuels et futurs
  • Améliorer de manière pérenne la performance opérationnelle de son organisation et de ses collaborateurs.

Après plus de deux décennies à piloter des projets Lean, en tant qu’opérationnel ou consultant, j’identifie plusieurs bonnes pratiques permettant de déployer un projet Lean, que je me propose de partager avec vous :

La première bonne pratique est de s’assurer que tous les projets s’inscrivent dans la stratégie de l’entreprise. Pas besoin d’outils stratégiques complexes : simplement, partager une vision commune de l’entreprise pour les 3 prochaines années. Il est évidement préférable d’identifier dans sa stratégie l’apport du projet Lean.

La deuxième est de faire exprimer par les managers, les transformations nécessaires des processus de l’entreprise permettant d’atteindre les objectifs stratégiques : « si on s’y prend toujours de la même manière, on aura vraisemblablement les mêmes résultats ». Le projet Lean n’est alors plus « un projet de plus », il est à la fois une réponse à « comment faire autrement » pour chaque processus de l’entreprise mais aussi, une ressource à travers le développement des compétences Lean des collaborateurs (Management visuel, résolution des problèmes, standard de travail,..). Tous les processus de l’entreprise sont concernés, tous les managers sont impliqués. Chaque projet est formalisé sous forme d’un A3 ou d’une fiche chantier, reliés aux processus, aux objectifs stratégiques et aux indicateurs de performance des processus.

La troisième bonne pratique est la mise en place d’un point unique de pilotage pour tous les projets. Ce point doit être hiérarchiquement positionné assez haut dans l’organisation afin d’englober toutes les personnes impliquées dans les différents projets de l’entreprise. L’efficacité d’une organisation vient de sa capacité à coordonner les réalisations pour atteindre avec un minimum de ressources les objectifs visés. À travers le pilotage de la matrice de déploiement de la stratégie, ce « Comité de Pilotage » veillera à la bonne compréhension des objectifs de Sérénité, Qualité, Coût et Délai par les pilotes des projets. Leur pilotage doit permettre au Dirigeant et à ses équipes de moduler les plannings, les ressources et les objectifs de chaque projet afin de coller de manière réactive à la vie de l’entreprise. Des « jalons » permettront aussi de donner un rythme aux projets tout en donnant de l’autonomie aux équipes impliquées dans ces projets.

Le projet Lean étant maintenant intégré dans le pilotage normal des projets de l’entreprise, les conseils porteront alors essentiellement sur les outils et méthodes permettant de transformer des processus (Lean Développement, Lean Accounting, Lean Digital) à la demande des chefs de projet.

J’espère que ces quelques bonnes pratiques contribueront à vous aider dans le déploiement de votre projet Lean. Si vous souhaitez approfondir ce sujet, visionnez le replay de la web-conférence : "Les clés d'une démarche Lean réussie".


Jean-Michel Bouzon
Consultant Senior, Master Black Belt Lean

Autres articles